Publié par

Agents Commerciaux Immobiliers : L’ENQUÊTE NATIONALE DE LA CNASIM

Agents Commerciaux Immobiliers :Enquête CNASIMParce que l’Agent Commercial en Immobilier est au cœur de nos préoccupations, depuis 10 ans, la CNASIM, dans le cadre de sa mission Syndicale et de sa démarche Qualité, a initié, durant le 1er Trimestre 2015, une enquête nationale. Il était fondamental, pour nous, de mieux connaître leurs desiderata mais, aussi, leurs difficultés et, de surcroît, leur proposer une TRIBUNE. Celle-ci devait, en effet, permettre, à ces femmes et à ces hommes, d’évoquer ce qu’ils vivent, quotidiennement, quant au métier de négociateur et à ce statut d’agent commercial.

Cette enquête fut scindée en 2 grandes phases : la première pour ce qui concerne leur activité ; la seconde pour ce qui intéresse leur métier. Le panel retenu était composé d’agents commerciaux, en réseaux de mandataires, et en agences immobilières.

Le premier intérêt de cette enquête était de déterminer : Pourquoi avoir choisi cette activité et quels étaient les moteurs mais, également, les freins leur permettant d’atteindre (ou non) leurs objectifs et de pérenniser leur choix initial.

Nous vous livrons, ici, la première grande partie de cette enquête, à savoir les SENTIMENTS DE l’AGENT COMMERCIAL MANDATAIRE EN IMMOBILIER sur son ACTIVITÉ. L’analyse du Métier fera l’objet d’un autre article (à suivre pour le feuilleton des vacances qui s’annoncent !).

Bonne lecture à tous

Bruno GARREAU – Président CNASIM

P.S.: N’oubliez pas l’Assurance Responsabilité Civile Professionnelle obligatoire dès le

1er octobre 2015.

Signature Bruno GARREAU

1. Indépendance et autonomie pour 62 %

La première des motivations, qui peut être indiquée comme élément déclencheur de l’installation en Agent Commercial, c’est la recherche d’indépendance et d’autonomie pour (62%). Ensuite, la recherche d’une meilleure rémunération qu’offre le statut d’indépendant pour (41%). En outre, pour un tiers des réponses, celles-ci font apparaître que les agents commerciaux cumulent une autre activité ou, sont, en recherche d’une autre activité.

R1

2. Ténacité, sérieux, rigueur et professionnalisme pour 52 %

Selon les Agents Commerciaux en Immobilier, la première compétence à avoir, pour faire ce métier, est inhérente à la posture personnelle, que l’on peut qualifier par le savoir être (posture vis-à-vis de soi-même : ténacité, sérieux, rigueur et professionnalisme) à (52%). Pour (15%) et (11%), les aspects, relation à l’autre et organisationnels, prennent la seconde et troisième place.

Enfin, on relèvera que les compétences juridiques sont, elles, peu inscrites. Il est à noter que le mandataire comprend bien que son métier est fait, pour une grande partie de relation commerciale, bien plus qu’un aspect juridique qui, à son sens, reste l’apanage de l’agent Immobilier.

R23. Réaliser plus de ventes pour 41 %

L’objectif premier d’un Agent commercial, selon les réponses données, est de faire davantage de ventes (41%). Cela peut paraître assez simple comme réponse mais, pour autant, cela peut traduire surtout une réelle envie de développer son activité par une implication terrain de tous les jours. Vient, ensuite, pour (25%), le souhait de développer ses compétences. En effet, pour un quart des répondants il est primordial, selon eux, d’être en perpétuelle recherche de l’excellence. Enfin, pour (18%) obtenir une meilleure reconnaissance de son travail.

R3

4. Un pack publicitaire à 78 %

L’agent commercial en immobilier a accès à un pack publicitaire pour une très grande majorité; le coût et les conditions pouvant varier selon les réseaux ou les agences immobilières. Il n’en reste pas moins que ce point est important car c’est bien sa seule vitrine. A (70%) il est aussi doté d’un logiciel de gestion d’activité permettant un suivi et un accompagnement de celle-ci en lien direct avec le terrain. Enfin, plus des 2 tiers ont accès à des formations, démontrant ainsi le souhait de professionnalisation de ces indépendants.

R4

5. Davantage de publicité, de marketing, de management d’équipe et de formation

Pour pouvoir mettre en place un développement d’activité, l’agent commercial en immobilier sollicite, pour (19%), plus de publicité et de marketing, dans la même proportion des ressources humaines et du management d’équipe et, enfin, pour (15%) davantage de formation. Cela est en parfaite corrélation avec la question précédente et reflète parfaitement l’état d’esprit, résolument professionnel, de l’agent commercial en immobilier.

Revenons sur le besoin en formation, car les réponses, là aussi, font preuve d’un certain état d’esprit. En effet, pour (58,5%) d’entre eux, il est demandé de mettre en place des formations complémentaires et accessibles. En outre, (17%) envisagent une formation dans l’année et pour (11%) dans le mois de la réponse.

R5

Voici l’analyse directe des résultats de notre Enquête sur l’Activité de l’Agent Commercial Immobilier. Si vous voulez connaître la suite, quant aux attentes et difficultés sur son Métier, nous vous invitons à lire l’article à paraître très prochainement…. Très intéressant à plus d’un titre.

N’oubliez pas l’Assurance Responsabilité Civile Professionnelle obligatoire

dès le 1er octobre 2015.